Ostéopathe Anne-Laure Belhassen
Cabinet du Palais Royal, Paris 1er

Parmi les nombreuses méthodes de traitement en ostéopathie figure l’approche somato-émotionnelle. « Somato » signifiant le corps, cette approche vise à libérer les émotions logées dans le corps qui n’ont pas été évacuées.

Ce phénomène apparaît généralement comme un mécanisme de défense pour éviter que la personne se sente submergée. Les émotions s’inscrivent alors en profondeur dans les tissus, venant «figer dans l’espace et dans le temps »  l’harmonie de mouvement et de vie de l’espace tissulaire en question.

En réaction, le corps vient alors s’adapter au « blocage » :  il se met à compenser.

Ce phénomène s’il n’est pas traité en séance, créé, avec le temps, des compensations de plus en plus importantes, demandant au corps de plus en plus d’énergie pouvant alors provoquer une fatigue latente et chronique. Il en va du même mécanisme pour des contraintes d’origine physique: chute, choc, traumatismes divers etc...

Par l’approche somato-émotionnelle, l’ostéopathe vient libérer ces espaces « figés » en faisant parfois appel à la visualisation ou la verbalisation du patient pour « remettre en mémoire » l’émotion du moment afin d’en libérer le corps.

Après libération, il arrive souvent que le patient se sente plus « détendu naturellement », « léger », l’émotion « stockée » ne  génère plus de contraintes dans le corps et par conséquent dans l’esprit, laissant place à un état de mieux être général.


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.